Serviteurs

Qu’est-ce que l’information publique ?
Pourquoi les membres AA doivent-ils en faire ?

Pour les Alcooliques anonymes, l’information publique (IP) est un moyen de transmettre le message de rétablissement à l’alcoolique qui souffre encore, en informant le grand public au sujet du programme des AA. Nous transmettons notre message en rejoignant les médias, les écoles, les entreprises et autres organismes susceptibles de parler du mouvement des AA, de sa nature, de son but et de son utilité pour les alcooliques.

Extrait des Lignes de conduite des AA — I.P. (p.5)
Reproduit avec la permission de AAWS, Inc.

 

Les serviteurs du comité

La première qualification pour faire de l’IP, ou tout autre travail de service, est une bonne qualité de sobriété. Tous les membres du comité doivent connaître à fond le programme des AA et être en mesure de fournir des informations précises sur le Mouvement. Il n’est pas nécessaire d’avoir de l’expérience dans les relations publiques.
Il est de première importance de comprendre les Douze Traditions, tout particulièrement les Traditions de l’Anonymat. On insiste souvent sur ce point au moment d’étudier la documentation de base d’IP dans les réunions de comité.

Extrait des Lignes de conduite des AA — I.P. (p.1)
Reproduit avec la permission de AAWS, Inc.

 

Fonctions des  serviteurs au sein du comité

Ce qui suit est une liste d’objectifs d’un comité d’IP de district dans le cadre d’expériences d’IP :

 1. S’assurer que chaque bibliothèque publique possède au moins un livre approuvé par la Conférence, comme le Gros Livre, Les Douze Étapes et les Douze Traditions ou Vivre... sans alcool !
 2. Dire au Mouvement comment rejoindre les malentendants.
 3. Installer un présentoir de publications dans chaque école secondaire, CEGEP, station de police, bibliothèque et hôpital du district et veiller à ce que le présentoir soit garni de publications appropriées et de listes de réunions.
 4. Envoyer une lettre aux écoles secondaires pour leur offrir des publications des AA et/ou un exposé sur les AA – ce que nous faisons et ce que nous ne faisons pas.
 5. Envoyer une lettre aux maisons de convalescence, aux maisons de repos et aux maisons pour personnes âgées du district pour leur offrir des publications des AA et/ou un exposé sur les AA.
 6. Faire paraître la liste des réunions ouvertes dans les journaux du district.
 7. Placer une petite annonce (la payer si nécessaire) dans chaque journal du district au temps des Fêtes.
 8. Travailler avec les journaux dans le cadre de l’anonymat et des Traditions pour générer de l’intérêt pour notre Mouvement.
 9. Répondre aux demandes de conférenciers pour réunions extérieures aux AA du district.
 10. Placer des messages d’intérêt public dans les stations de radio et de télévision.
 11. Placer des listes de réunion au comptoir d’entrée de chaque hôtel, motel et gîtes
 12. Participer aux séminaires et aux congrès AA du district et de la Région.
 13. Lutter contre l’apathie dans le Mouvement, trouver un coordinateur et des personnes intéressées afin de faire tout ce qui est mentionné ci haut, et plus important, garder la tête froide et se tenir loin du premier verre.

 

Extrait des Lignes de conduite des AA — I.P. (p.4)
Reproduit avec la permission de AAWS, Inc.

 

Informer les membres

Bien que le mot « public » dans « information publique » se réfère à des non AA, de nombreux comités locaux d’IP croient qu’il fait aussi partie de leurs responsabilités de tenir le mouvement bien informé.
Établir une plus grande compréhension des Douze Traditions dans les groupes des AA constitue une activité normale de l’IP ; des réunions spéciales sont souvent tenues à cet effet. Partout, les comités ont réussi à expliquer l’application de la Onzième Tradition pour l’IP. Il fut un temps où certains membres des AA avaient tendance à comparer tout travail d’IP à de la « promotion », mais il est rare que cela se produise de nos jours.
De nombreux comités d’IP fournissent aux membres de l’endroit des rapports sur toutes les activités d’IP de la région. Voilà un excellent moyen de s’assurer la collaboration des groupes dans des projets. L’information se fait comme suit :

 • Un bulletin d’IP publié régulièrement ou une section d’IP dans un bulletin local, comprenant la liste de tous les projets d’IP complétés dans une année. Par exemple, la liste des différents groupes de l’extérieur qui ont demandé des conférenciers IP.
 • La visite de groupes dans la localité pour donner une brève causerie sur le Service de l’Information publique.
 • Organiser des ateliers d’IP dans les assemblées, les congrès, les conférences et autres rassemblements AA.
 • Inviter des membres des groupes des AA de la localité à assister à des réunions spéciales d’IP.
 • Informer à l’avance les groupes de la localité quand une émission de télévision ou de radio est diffusée avec la collaboration du comité d’IP.

 

Extrait des Lignes de conduite des AA — I.P. (p.4)
Reproduit avec la permission de AAWS, Inc.

 

Fonctions essentielles du comité

La liste qui suit comprend les services essentiels, lesquels peuvent être modifiés ou augmentés, suivant la conscience de groupe de l’entité qui supporte le service d’IP.
Visites de l'Information Publique : On peut, par exemple, visiter des écoles, des entreprises, des églises et des groupes de citoyens. Là où il n’y a pas de comité de CMP, les comités d’IP peuvent également se mettre en communication avec des professionnels tels des membres du clergé, des professionnels de la santé, des avocats et des enseignants. Avant de faire le premier contact, les comités d’IP envoient souvent une lettre pour offrir leurs services et indiquer la façon de les rejoindre pour obtenir plus d’information. Une visite peut également être organisée par deux membres du comité ou plus.

Soyez ponctuel. Habillez-vous simplement. La première impression est importante.
Lors d’une visite dans le cadre de l’IP, on peut distribuer de la documentation AA, faire un bref exposé et/ou montrer une vidéocassette AA. Il est essentiel que les membres des AA présents s’entendent sur l’objectif premier de la visite et connaissent à fond les brochures « Causeries à l’extérieur des AA », et « Le sens de l’anonymat ».

 

Voici quelques conseils à retenir :

 

 • Commencer l’entretien en parlant de la nécessité de préserver l’anonymat personnel en public ; ne donner que son prénom et dire qu’on est membre des AA.
 • Éviter les discours sur l’alcoolisme et ne parler qu’en termes généraux et brefs de son alcoolisme. User d’humour avec discernement ; ce qui est drôle pour les AA peut ne pas l’être pour des non-membres.
 • Limiter ses propos à l’information sur les AA ; se rappeler que nous ne sommes pas des experts quand nous parlons à titre de membres des AA. Nous n’essayons pas de parler au nom de l’ensemble du mouvement.
 • En tant que non professionnels, ne pas donner d’informations générales au sujet de l’alcoolisme, son traitement, la médication, sa prévention, le militantisme et la législation.
 • Si approprié, offrir de la documentation AA comme Aperçu sur les AA, Petit guide abrégé des Alcooliques anonymes, ou Le sondage sur les membres des AA. Ajouter des informations sur les réunions ouvertes de l’endroit.

 

Extrait des Lignes de conduite des AA — I.P. (p.2)
Reproduit avec la permission de AAWS, Inc.

 

Fonctions essentielles du comité et des sous-comités

Visites d'info publique: les écoles, entreprises, églises et groupes de citoyens.
Avant de faire le premier contact, les comités envoient souvent une lettre pour offrir leurs services et indiquer la manière de les rejoindre pour obtenir plus d'information. Une visite peut être faite par au moins deux membres du comité. Lors des visites, on peut distribuer de la documentation, faire un bref exposé ou montrer une vidéocassette AA.

Extrait des Lignes de conduite des AA — I.P. (p.2)
Reproduit avec la permission de AAWS, Inc.

 

Les congrès et les médias et développement des districts:

En plus des visites énumérées plus haut, un sous-comité des Congrès a été instauré pour tenir des ateliers d'information pour les membres et les visiteurs; le mandat du sous-comité des Médias est de faire connaître les AA par tous les médias de masse: journaux, radio, télévision et Internet. Le sous-comité des Développements des districts à pour mandat de développer et de parrainer les districts qui désirent avoir un comité d'information publique.

Extrait des Lignes de conduite des AA — I.P. (p.2)
Reproduit avec la permission de AAWS, Inc.

 

Cartes et affiches

On les utilise souvent pour donner le numéro de téléphone du bureau central le plus près, de groupes ou de contacts AA (dépendant de la grosseur de l’endroit), ou pour donner les heures et les adresses des réunions avoisinantes. Des cartes et affiches ont été placées dans des centrales téléphoniques, des stations de police, des hôpitaux, des infirmeries, des hôtels et des stations de taxi. Les affiches peuvent être imprimées sous forme d’enseignes pour auto (dans les autobus ou métros) ou de panneaux routiers (tels ceux qui accueillent les voyageurs dans une ville en indiquant les endroits où loger et les clubs civiques).

Extrait des Lignes de conduite des AA — I.P. (p.3)
Reproduit avec la permission de AAWS, Inc.

 

Annuaires téléphoniques et sites web

C’est parfois le comité d’IP de l’endroit qui a la responsabilité d’inscrire les AA dans l’annuaire téléphonique (y compris la section des pages jaunes). Plusieurs entités locales créent leur propre site Web pour donner des informations sur les réunions et événements locaux. C’est souvent le comité IP qui est responsable de maintenir ces sites Web.

Extrait des Lignes de conduite des AA — I.P. (p.3)
Reproduit avec la permission de AAWS, Inc.

 

Référence sur le sujet :

 • Aperçu sur les AA
 • Petit guide pratique des Alcooliques anonymes
 • Le sondage sur les membres des AA 2007
 • Causeries à l’extérieur des AA
 • L’héritage du service chez les AA
 • Cercles d’amour et de service
 • Le sens de l’anonymat
 • Le manuel de l’information publique